Error
  • XML Parsing Error at 1:207. Error 9: Invalid character

LE CIO


Préambule


Le Comité Olympique International est fondé le 23 juin 1894 à la suite de la tenue du premier congrès olympique à Paris. L’objectif est de ressusciter les Jeux Olympiques après une période d’abstinence avoisinant les 1500 ans.

Le CIO est le gardien des Jeux Olympiques. Le CIO est une organisation dont le but est de localiser l'administration et l'autorité pour les jeux, ainsi que de fournir une seule entité légale qui détient tous les droits et les marques. Par exemple le logo olympique, le drapeau, la devise et l'hymne olympique sont tous administrés et possédés par le CIO. Le président du Comité olympique représente le CIO dans son ensemble, et les membres du CIO représentent le CIO dans leurs pays respectifs.

 

Rôle et Missions


Le CIO est l’autorité suprême pour toute question relative aux Jeux. Le CIO confie l’honneur et la responsabilité d’accueillir les Jeux à une ville, élue à la Session du CIO. Une partie de la mission du CIO est “d’assurer la célébration régulière des Jeux Olympiques” (Charte olympique, 2007, Règle 2) et à cette fin, le CIO demande aux CNO de proposer des villes intéressées par l’organisation des Jeux. Le CIO choisit ensuite la ville hôte au terme d’une procédure de sélection rigoureuse visant à établir que les conditions requises sont réunies.

Le rôle du CIO après l’élection de la ville hôte consiste à lui apporter son soutien sur le plan financier, mais aussi en termes de connaissances et de compétences. Ce travail est dirigé par les commissions de coordination du CIO, qui sont constituées pour chaque édition des Jeux. Le rôle de ces commissions est défini dans la Charte Olympique.

Durant les Jeux, la commission médicale du CIO est l’organe responsable de l’application du Code mondial antidopage et des règles antidopage du CIO. Pendant les Jeux Olympiques, le comité d’organisation a la responsabilité, sous l’égide du CIO, d’effectuer les contrôles de dopage dans l’enceinte des sites olympiques tandis que l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) est elle responsable de tous les contrôles effectués en dehors des sites olympiques (pour plus de détails, voir la feuille d’information consacrée aux questions médicales). 

Le CIO contribue également à financer les Jeux Olympiques en assurant une part significative du budget du comité d’organisation par le biais des revenus générés par les droits de télévision et le produit des parrainages mondiaux. 

Le CIO s’engage activement à limiter les coûts des Jeux et à garantir que les Jeux laisseront un héritage profitable à la ville hôte et au pays pendant de nombreuses années après la cérémonie de clôture. Le transfert effectif des connaissances et la gestion prudente des risques sont deux autres aspects de la contribution du CIO à l’organisation des Jeux. Les programmes de transfert des connaissances du CIO, mis en œuvre par le département des Jeux Olympiques, permettent d’assurer que les comités d’organisation apprennent à éviter les erreurs du passé et encouragent le recours aux meilleures pratiques dans les domaines concernés. 

 

Liste des présidents du CIO


Période

Nom

1894-1896

Demetrius Vikelas

1895-1925

Baron Pierre de Coubertin

1925-1942

Comte Henri Baillet-Latour

1946-1952

Sigfrid Edstrom

1952-1972

Avery Brundage

1972-1980

Baron de Killianin

1980-2001

Juan Antonio Samaranch

Depuis 2011

Jacques Rogge




You are here